L’alimentation selon l’Ayurvéda

L’une des premières actions de la médecine ayurvédique passe par un rééquilibrage de l’alimentaire.

En ayurvéda, l’important n’est pas tant de guérir que de prévenir. La maladie se manifestera que sur un terrain affaibli. Plaisirs gustatif et effet curatif vont de pair. Chaque épice et aliment est utilisé avant tout pour sa vertu thérapeutique et purificatrice de l’esprit (sattvique).

Les 8 principes de l’alimentation :

  1. Manger les fruits en dehors des repas, ou minimum 30 mn avant.
  2. Ne pas manger d’aliments ni boire de boisson froide ou glacée.
  3. Réduire les protéines animales. 
  4. Manger lentement, dans un environnement calme.
  5. Ne pas manger sans faim ni sous le coup de l’émotion.
  6. Le repas principal est le déjeuner.
  7. Attendre 3 à 6h entre les repas.
  8. Il est nécessaire de varier le plus possible les menus.

On évalue les aliments en fonction de leur saveur, l’équilibre repose sur les gouts.

Il existe six saveurs : le sucré, le salé, l’acide, l’amer, le piquant et l’astringeant.

Chaque repas doit contenir les six saveurs en fonction de notre constitution corporelle : Vata (espace et air), Pitta (feu et eau) et Kapha (eau et terre).