Conditions pour recevoir un massage

Les soins ne remplacent pas à un avis médical ou un traitement médicamenteux.
Le massage est un moment de détente. Pour vraiment en profiter en toute sécurité, il est utile de connaître certaines contre-indications.

Contre-indications absolues :

L’hémophilie:
Les gens hémophiles ne possèdent pas ou peu de plaquettes qui permettent la coagulation du sang lors de blessure. Puisque le massage peut, à l’occasion, causer de micro blessures musculaires (lors des pétrissages par exemple), il est contre-indiqué d’en recevoir. Même un massage léger peut provoquer des hémorragies.

Phlébite :
La phlébite est une inflammation d’une veine (habituellement au niveau des jambes).
Le massage peut déloger un caillot sanguin logé dans la veine affectée qui, pourrait alors se déplacer ailleurs dans l’organisme (poumon, cerveau). En cas de phlébite, aucun massage, même des zones non affectées, ne doit être fait.

Fièvre
La fièvre indique que l’organisme combat une infection. Il est important de laisser le corps faire son travail. Le massage peut provoquer une augmentation de la température du corps, ce qui donc à déconseiller. De plus, le massage pourrait favoriser le déplacement de l’infection dans une autre zone du corps.

Attention particulière

Affection cutanée
Pour les affections contagieuses, le thérapeute doit éviter de masser les zones affectées afin d’éviter de propager la maladie.
Inflammation
Cancer
Diabète
Varices